Comment soigner une intoxication alimentaire ?

Après une fête avec des amis un samedi soir, vous ressentez quelques douleurs au ventre et votre envie de vomir ne cesse de prendre de l’ampleur. Vous pensez rapidement à la gastro-entérite, mais personne de votre entourage n’a cette maladie. L’intoxication alimentaire est donc à envisager et les conséquences peuvent être importantes, d’où l’intérêt de faire appel à un médecin de garde. Un annuaire en ligne vous aidera à trouver le numéro du professionnel de la santé le plus proche de chez vous. 

Identifier une intoxication alimentaire

Certains aliments comme les fruits de mer ou encore les viandes qui ne sont pas assez cuites peuvent être à l’origine de ces symptômes problématiques. Pour réussir à poser un diagnostic, ce professionnel de la santé pourra vous demander les signes qui témoignent de cette intoxication alimentaire. Cette dernière se traduit par des diarrhées fréquentes, des vomissements, des nausées, des crampes abdominales, mais vous pouvez aussi avoir de la fièvre. 

A découvrir également : Les origines fréquentes du mal de dos

  • Finalement, les symptômes sont semblables à ceux d’une gastro-entérite.
  • Vous devrez prendre un anti-douleur pour réduire les désagréments de cette intoxication et le mal-être.
  • Le médecin de garde pourra aussi vous proposer un anti-vomitif et un anti-diarrhéique, cela limite les risques de la déshydratation.
  • Avec une intoxication alimentaire, il est important de bien boire pour hydrater votre corps, les vomissements sont particulièrement dangereux pour les personnes fragiles.

Il faut privilégier de petites gorgées assez fréquentes avec de l’eau, du bouillon ou encore du thé si vous arrivez à le supporter. N’hésitez pas à joindre un médecin de garde en optant pour l’annuaire en ligne, vous aurez rapidement les coordonnées de ce professionnel. Il faudra ensuite se rendre dans une pharmacie de garde ou attendre le prochain jour ouvré pour récupérer les traitements proposés. Si les symptômes s’aggravent malgré les traitements, n’hésitez pas à vous rendre aux urgences. 

A lire également : La luminothérapie comme traitement des troubles de santé