Les origines fréquentes du mal de dos

Les douleurs au niveau du dos peuvent survenir fréquemment à partir d’un certain âge. Pas nécessairement handicapant, le mal de dos compromet considérablement le confort de vie du ou de la victime. D’une intensité très variable selon les circonstances et selon les individus, le mal de dos peut avoir des origines diverses. Les médecins préconisent d’avantage les préventions en identifiant les causes chez les personnes sujettes. Les facteurs peuvent être classés en deux grandes catégories : les causes mécaniques et les causes organiques.

Les causes mécaniques du mal de dos

Le mal de dos revêt différentes formes. Il peut se manifester à plusieurs endroits tout au long de la colonne vertébrale, au niveau cervical ou parfois au niveau lombaire. L’intensité de la douleur est plus ou moins supportable selon la gravité ou l’âge du souffrant. En fait, le mal de dos est difficile à évaluer. Il ne s’agit pas d’une maladie à proprement parler mais s’apparente surtout à des symptômes ou à des réponses du corps aux « mauvais traitements ».

A lire également : La luminothérapie comme traitement des troubles de santé

Les origines mécaniques du mal de dos sont généralement provoquées par l’usure des articulations vertébrales . Les traumatismes dus à un choc, une fracture, un coup violent, des entorses, ou encore un faut mouvement etc. appartiennent à cette catégorie. Les causes mécaniques sont les plus fréquentes et ne s’associent pas nécessairement à une pathologie interne. Les gestes répétés au travail ou encore le port de charges lourds sont des facteurs aggravants.

Les personnes qui restent assises toute la journée ou qui adoptent une mauvaise posture sur une durée prolongée sont plus exposées au mal de dos. Une mauvaise literie ou encore une assise peu confortable génèrent également des douleurs dorsales. Par ailleurs, les pieds plats ou les pieds convexes qui affectent l’appui au sol peuvent occasionner des points gênants, voire douloureux au niveau du dos.

A découvrir également : La luminothérapie comme traitement des troubles de santé

D’autres problèmes comme le surpoids, le port de talons trop haut en permanence et autres mouvements inhabituels qui mettent à rude épreuve certains muscles ont des répercussions sur la colonne vertébrale. Les types de maux de dos les plus fréquemment concernés par des origines mécaniques sont :
– la lombalgie
– le lumbago
– la hernie discale
– la discopathie dégénérative (dégradation des disques intervertébraux)
– le tassement vertébral
– l’arthrose rachidienne

Les causes organiques du mal de dos

Certaines inflammations et infections peuvent être à l’origine du mal de dos. Dans ce cas, les douleurs et les sensations d’inconfort ou les blocages au niveau de cette partie du corps sont des symptômes. Il existe en effet des infections qui attaquent les cellules de la colonne vertébrale. Les maladies comme le rhumatisme inflammatoire touchent de nombreuses articulations, notamment les articulations dorsales.
La maladie de spondylarthrite ankylosante, par exemple, qui se manifeste par des poussées d’arthrite et par une inflammation des tendons et des ligaments, affecte douloureusement le dos. Cette pathologie touche surtout les personnes âgées. La douleur se concentre surtout en bas de la colonne vertébrale. En outre, l’ostéoporose (diminution de la densité osseuse) qui touche majoritairement les femmes, a pour symptôme des douleurs de dos.
D’autres maladies comme la scoliose provoquent des déformations douloureuses de la colonne vertébrale. Chez les femmes, il existe des causes organiques spécifiques comme la fibromyalgie, ou encore une plus grande sensibilité au stresse et des troubles hormonales, notamment durant la grossesse.